Service d’Education et de Soins Spécialisés à  Domicile Victor Duruy

20 rue de Strasbourg - 63000 Clermont-Ferrand / 04 73 90 18 39

DSC_5958

Un SESSAD est un Service médico-social pluridisciplinaire (professionnels éducatifs, psychologiques, para-médicaux, médicaux, administratifs) qui a pour mission d’intervenir au sein de l’environnement de l’enfant en situation de handicap, dans un tissu social de proximité.

L’équipe mobile intervient à domicile, àl’école et dans les lieux de socialisation. Un SESSAD est une structure de lien au service de l’enfant. Il se trouve au carrefour de multi-partenariats.

Le Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile Victor DURUY, géré par l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public du Puy de Dôme, a fété en 2014 ses 30 ans d’existence. Cette étape n’est pas des moindres puis qu’elle est assortie de nombreuses évolutions, en lien avec la réorganisation de l’offre médico-sociale, actuellement en cours sur la région Auvergne et plus particulièrement sur le Puy de Dôme. Ainsi, il voit ses missions évoluer avec l’accueil, depuis début 2015, de jeunes présentant des troubles spécifiques, sévères et mixtes des apprentissages (plus communément dénommés « troubles dys »), conjointement à l’accompagnement préexistant d’enfants déficients visuels qui énéficieront du Service jusqu’en aoùt 2017 (date à  laquelle les compÃétences concernant la déficience visuelle cesseront). Il se voit ainsi confier, par transformation de places, la mission d’apporter une réponse à des besoins jusqu’alors non couverts, par un service médico-social pluridisciplinaire.

Les missions des SESSAD se définissent en trois points :

  • Conseil et accompagnement de la famille et de l’entourage,
  • Soutienà l’intégration scolaire et à l’acquisition de l’autonomie,
  • Aide au développement et aux orientations ultérieures.

Et plus particulièrement au niveau du SESSAD Victor Duruy :

  • Accueil d’enfants de 6 à 12 ans   à l’entrée dans le Service,
  • Itinérance et proximité au plus près des lieux de vie de l’enfant,
  • Domiciliation géographique non discriminante a priori,
  • Notifications courtes (3 ans maximum),
  • Accompagnements pluridisciplinaires non exhaustifs mais cohérents, priorisés et coordonnés,
  • Fins d’accompagnements anticipées et préparées avec relais sur les 3 années suivantes,
  • Agrément du service à terme de 35 places,
  • Recherche d’efficacité dans la communication, afin de créer un réseau de personnes ressource,
  • Elargissement des compétences en amont et en aval de l’accompagnement du SESSAD de façon à réfléchir en termes de périodes critiques plutôt qu’en termes d’âge.

Les troubles des apprentissages ce sont des troubles qui impactent les moyens d’accéder à la connaissance et non la connaissance en elle-même.

Ils comprennent :

  • Les troubles de la lecture (acquisition du langage écrit) : on parle de dyslexie
  • Les troubles du développement moteur et de l’écriture : on parle de dyspraxie
  • Les troubles des activités numériques : on parle de dyscalculie.
  • Les troubles de l’attention (Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyper-activité)

Les troubles du langage oral (dysphasie) sont exclus de notre agrément.


HISTORIQUE

En 1960, il y avait une école spéciale reconnue, composée de deux classes pour jeunes déficients visuels à l’école élémentaire Victor Duruy. Seul un enseignement adapté y était dispensé. Les suivis médicaux et paramédicaux, pourtant indispensables, n’existaient pas. Il avait été aussi constaté, à  la même époque, que des élèves aux difficultés visuelles importantes fréquentaient, sans aucune aide, beaucoup d’écoles du Puy de Dôme.

Aussi, en 1983, suite à la circulaire de 1982, des actions d’intégration complète ou partielle dans les classes de l’école élémentaire Victor Duruy sont mises en oeuvre.

En 1984, suite à la circulaire de 1983 un service de Soins et de Soutien Spécialisés (actuel SESSAD Victor Duruy) est créé. Il est géré par les PEP 63.

Le collège Molière de Beaumont relaie rapidement Victor Duruy en accueillant naturellement un dispositif type ULIS pour élèves déficients visuels

Le Service en tant que tel entre en activité à la rentrée scolaire de septembre 1984, fonctionnant en partie avec des personnels mis à disposition par le Centre de Rééducation pour Déficients Visuels (CRDV) de Clermont-Ferrand. Le suivi ophtalmologique est assuré dans les locaux équipés du CRDV via une convention tripartite CHU/CRDV/SESSAD. L’équipe s’étoffera alors de manière régulière par l’embauche en direct de professionnels par les PEP 63.

L’histoire, l’originalité du Service demeure dans la mobilisation de moyens apportés par l’Assurance Maladie et par l’Education Nationale dans un cadre conventionnel. Les postes d’enseignants spécialisés et de direction étaient ainsi mis à disposition, cette dernière assurant à la fois la responsabilité de l’école spéciale et celle du SESSAD. La suppression de ces derniers a impliqué très récemment, à savoir à la rentrée 2014 des modifications internes importantes : recrutement d’n responsable de Service et création et adaptation aux liens nouveaux avec l’environnement scolaire des jeunes suivis et notamment avec les enseignants spécialisés qui sont désormais rattachés au Dispositif Départemental des Troubles de la Fonction Visuelle, mis en place par la Direction Académique. A ces évolutions s’ajoutent des mesures nouvelles qui viendront compléter le plateau technique et positionner de manière affirmée une identité pluridisciplinaire médico-sociale.


ECHANGE AVEC LES FAMILLES


PERSONNALISATION DE L’ACCOMPAGNEMENT


CARTE HEURISTIQUE


LES PROFESSIONNELS